DIPLOMATIE Rubrique

Justin Trudeau salue les changements démocratiques en Arménie


Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, s’est félicité de ce qu’il a qualifié de transition en cours vers la démocratie en Arménie, lorsqu’il a rencontré les dirigeants du pays à Erevan vendredi soir.

Trudeau a tenu des entretiens avec le Premier ministre Nikol Pachinian et le président Armen Sarkissian lors de sa toute première visite officielle dans ce pays du Caucase du Sud, qui coïncidait avec le sommet des nations francophones organisé dans la capitale arménienne. Les discussions ont été suivies d’un dîner officiel offert par Pachinian.

« À l’heure actuelle, partout dans le monde, les démocraties font face à des défis tels que la montée du populisme, la politique de division, et le fait que les pays s’éloignent de plus en plus de la démocratie », a déclaré Trudeau au dîner. « Et ici, en Arménie, vous avancez avec fierté et force dans la bonne direction, dans la direction de la démocratie. »

« L’attention que vous avez, Nikol, a permis de créer des liens avec les gens, de les servir et de les responsabiliser par le biais de la démocratie et des opportunités économiques, mais surtout par leur fierté et leur confiance en l’avenir qu’ils construisent. C’est vraiment extraordinaire », a t-il ajouté.

Selon le bureau du Premier ministre arménien, Trudeau a déclaré lors d’une réunion avec Pachinian que le Canada, qui possède une communauté arménienne florissante, est prête à aider l’Arménie à attirer les investissements étrangers et à moderniser ses infrastructures publiques.

Lors de son allocution d’ouverture aux pourparlers, le dirigeant canadien a déclaré qu’il était « submergé » par l’accueil chaleureux qu’il a reçu à Erevan. « Ces derniers jours, c’est formidable d’être si chaleureusement accueilli et d’être ici avec un réel plaisir », a-t-il noté.

« Les peuples du Canada et de l’Arménie sont au cœur des relations privilégiées entre nos deux pays - et nous unissent à bien des égards », a tweeté Trudeau après le dîner avec Pachinian et Sarkissian.

Pour sa part, Pachinian a félicité Trudeau, soulignant que les Arméniens avaient « une attitude positive à l’égard de votre pays et envers vous-même ». « J’espère que la relation personnelle établie entre nous contribuera à élever les relations déjà chaleureuses entre nos pays."

Pahinian, arrivé au pouvoir en mai suite à une « révolution de velours » démocratique, a ensuite remis à Trudeau une copie de la traduction arménienne du mémoire de ce dernier publié en 2014.

par Claire le lundi 15 octobre 2018
© armenews.com 2019


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés