ARMENIE

L’ancien chef des douanes arméniennes sous enquête


Le Service de la sécurité nationale (NSS) a ouvert une enquête pour corruption à l’encontre d’un homme qui dirigeait les services des douanes de l’Arménie pendant le régime de l’ancien Président Robert Kocharian. Le NSS a déclaré jeudi qu’il soupçonnait l’ancien responsable controversé, Armen Avetisian, d’être impliqué illégalement dans des activités entrepreneuriales et de blanchiment d’argent. Mais il n’a pas précisé si lui ou quelqu’un d’autre avait déjà été officiellement inculpé. Le NSS a affirmé qu’Avetisian avait financé la construction d’un hôtel de luxe à Erevan lorsqu’il dirigeait le Comité des douanes de l’État (SCC) de 2001 à 2008. Le financement a été effectué par l’intermédiaire d’une société obscure enregistrée à Chypre et faussement présentée comme un investissement étranger.

Un reportage vidéo publié par le NSS a également présenté des images de Kotcharian louant le projet hôtelier coûteux pendant sa présidence. Cette évolution pourrait être liée aux récentes allégations du directeur du NSS, Artur Vanetsian, selon lesquelles Robert Kotcharian et sa famille auraient accumulé des actifs de centaines de millions de dollars lorsqu’il aurait gouverné l’Arménie de 1998 à 2008. Artur Vanetsian a promis le mois dernier de publier « bientôt » des preuves de l’enrichissement présumé. Robert Kocharian a rejeté les accusations de corruption, invitant les autorités de maintien de l’ordre à les prouver.

Dans une interview accordée en août à la chaîne de télévision Yerkir-Media, il a nié que la corruption soit généralisée pendant sa présidence. En particulier, l’ex-président a insisté sur le fait qu’Armen Avetisian n’avait pas fait une fortune personnelle énorme pendant son mandat. « Je ne dis pas que les gens étaient des saints », a-t-il déclaré à Yerkir-Media. « Mais tout ce discours est très très loin de la réalité. » Les douanes arméniennes ont renforcé leur réputation d’être l’une des agences gouvernementales les plus corrompues du pays pendant le mandat d’Avetisian. Ce dernier a développé des intérêts commerciaux étendus, selon les médias. Serge Sarkissian a limogé Avetisian peu de temps après avoir succédé à Robert Kotcharian à la présidence de la république en avril 2008. Une semaine seulement après son entrée en fonction, Serge Sarkisian a accusé les douaniers d’avoir encouragé la contrebande à s’enrichir illégalement et à sanctionner les importateurs qui refusaient de payer des pots-de-vin.

par Stéphane le dimanche 14 octobre 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés