EREVAN

Macron avec des Arméniens pour un rendez-vous posthume avec Aznavour


Erevan, 11 oct 2018 (AFP) - « Il n’est pas au rendez-vous, mais il l’aurait tant voulu » : accueilli dans l’émotion par le fils de Charles Aznavour, décédé la semaine dernière, Emmanuel Macron a rendu un nouvel hommage jeudi au chanteur dans son centre créé à Erevan pour « renforcer les liens franco-arméniens ».
L’auteur de « La Bohème » aurait dû faire partie de la délégation accompagnant le président pour le sommet de la Francophonie à Erevan, la capitale arménienne.
« Tout était prévu. Il nous aurait attendu » dans ce centre créé par le chanteur en 2011 « avec cet air faussement décontracté qui était le sien », a (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés