ARMENIE Rubrique

Krikor Djololian : le photographe arménien de Paris Inauguration d’une exposition temporaire au MIGA


Le Musée-Institut du Génocide arménien organise une exposition temporaire des photos rares et inédites du photographe franco-arménien Krikor Djololian (Studio Arax) dans le cadre du XVIIe sommet de la Francophonie, représentant la réalité parisienne de la première moitié du XXe siècle à-travers des évènements marquants comme par exemple la libération de Paris en août 1944, parallèlement à la vie de la communauté franco-arménienne.

Les appareils photo du photographe seront également exposés. Des orphelinats de Constantinople jusqu’à la capitale de la France, d’un sportif émérite jusqu’au photographe de renom, cette exposition reflète l’odyssée d’un survivant du Génocide arménien dont la destinée témoigne de la vie de ces réfugiés devenus Français à part entière.

KrikorDjololian, un Arménien rescapé du génocide, s’était comme beaucoup définitivement installé en France, en y fondant une famille.Ces citoyens exemplaires et créatifs ont laissé leur marque dans l’histoire de la France. Le sportif émérite est devenu photographe continuant les traditions de la photographie sportive.

Le XVIIe Sommet de la Francophonie offre une occasion exceptionnelle de mentionner et de présenter à la famille francophone ces épisodes exclusifs d’histoire et de mémoire arméno-française avec en particulier des photos uniques du chanteur franco-arménien Charles Aznavour.

Les photos ont été fournies par le fils du photographe, Patrice Djololian, l’ami du MIGA.

<span class="caps">JPEG</span> - 116.6 ko

par Stéphane le samedi 20 octobre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...