SOMMET

Election à la Francophonie : les chances de Mme Jean quasi nulles


Montréal, 8 oct 2018 (AFP) - La course pour la direction de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) « s’annonce très difficile » pour la secrétaire générale sortante Michaëlle Jean, dont les appuis se comptent sur « les doigts d’une main », ont indiqué lundi des sources proches. La Canadienne, née en Haïti, ancienne gouverneure générale et ex-journaliste vedette, brigue un deuxième mandat, mais est défiée par Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda, soutenue par la France et l’Union africaine.
Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent en sommet (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés