FRANCE Rubrique

Charles Aznavour universel


Avec la mort de Charles Aznavour, la chanson perd un géant. La République perd un fils et la LICRA perd un ami, un compagnon de route antiraciste attaché à l’universalisme, à la défense des droits de l’Homme et aux combat contre les extrémismes.
Evidemment, les chansons de Charles Aznavour ont rythmé la vie de plusieurs générations et le timbre si particulier de sa voix a résonné avec nos joies, nos tristesses, nos espoirs, faisant vibrer « toutes les bohèmes » au rythme des passions humaines.
Mais il y a aussi l’homme dont la vie a épousé celle du XXe siècle. Celle de cet enfant né à Paris en 1924 d’une (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.