CHARLES AZNAVOUR

Sobriété et émotion pour l’hommage national aux Invalides


Photos : Claire Barbuti

L’hommage national rendu à Charles Aznavour, décédé lundi à l’âge de 94 ans, s’est déroulé vendredi matin aux Invalides. Emmanuel Macron a participé à la cérémonie en présence des membres de la famille et de quelque 200 personnalités. Michel Drucker, Jean-Paul Belmondo ou encore Michel Leeb étaient présents pour dire un dernier adieu au monument de la chanson française.

<span class="caps">PNG</span> - 621.9 ko

Plus de 2 000 personnes étaient présentes vendredi matin pour cette cérémonie officielle, solennelle et très encadrée, comme cela fut le cas pour Simone Veil et Jean d’Ormesson.

<span class="caps">JPEG</span> - 284.6 ko

Le cercueil de Charles Aznavour est recouvert du drapeau français. Une gerbe de fleurs est aux couleurs du drapeau arménien. « Nous sommes là pour rendre hommage au grand maître de la chanson française. Son nom a fait briller les yeux de centaines de millions de personnes », a salué le Premier ministre arménien Nikol Pachinian.

<span class="caps">JPEG</span> - 315.8 ko

Le président Emmanuel Macron a quant à lui rappelé dans son éloge, le « fol appétit de vivre, de chanter, de créer, de rire », de Charles Aznavour, « un des visages de la France ». « Ses chansons furent pour des millions de personnes un baume, un remède, un réconfort. » « Charles Aznavour est un exemple d’amour et de passion. Passion des mots, passion de la France. » « Au fil des années, cette présence, cette voix, cette intonation reconnaissable entre toutes s’est installée dans nos vies, quelle que soit notre condition, quel que soit notre âge », a souligné le président, saluant la mémoire d’un artiste qui n’a cessé de s’abreuver dans la langue française « qu’il sut faire vivre ».

Le chef de l’Etat a également rendu hommage au dévouement du chanteur pour sa terre d’origine, l’Arménie : « Il donna une voix à ceux qu’on a voulu faire taire. » « En France, les poètes ne meurent jamais », a-t-il conclu avant de se recueillir auprès du cercueil.

<span class="caps">JPEG</span> - 313.6 ko

Alors que le titre Emmenez-moi est interprété par la Garde républicaine pour la sortie du cercueil, le public présent à l’extérieur reprend en chœur et avec émotion les paroles de ce classique d’Aznavour avant de longuement applaudir la sortie du cercueil des Invalides.

<span class="caps">JPEG</span> - 243.8 ko

Quelque 200 personnalités du monde du spectacle, des politiques, des admirateurs sont venus rendre un dernier hommage. La famille et des célébrités comme Mireille Mathieu, Dany Boon, Enrico Macias, Eddy Mitchell, Grand Corps Malade étaient déjà arrivées peu après 9h aux Invalides. Michel Drucker, Cyril Hanouna, Jean-Paul Belmondo, Laurent Gerra, Jean-Pierre Bacri ou encore Levon Sayan, l’impresario de Charles Aznavour, ont suivi.

<span class="caps">JPEG</span> - 198.4 ko

Interrogé sur France 2 au moment de son arrivée, le comédien et ami d’Aznavour, Michel Leeb, est revenu sur les derniers moments passés avec le chanteur : « Pendant plusieurs heures on a parlé de notre famille, de ses projets mais surtout, on a rit. C’était quelqu’un qui ne se prenait jamais au sérieux. Il était extrêmement vif, gai. » La chanteuse Zaz a quant à elle salué un homme « authentique. Je l’entends encore en train de faire des blagues, c’était comme si je chantais avec mon grand-père ». « C’était un grand homme et un homme formidable », a ajouté Jean-Paul Belmondo à la fin de la cérémonie.

<span class="caps">JPEG</span> - 301.3 ko

Côté politique, plusieurs membres du gouvernement étaient également présents. Les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, d’anciens ministres comme Jack Lang et Bernard Kouchner. Mais aussi Marine Le Pen.

<span class="caps">JPEG</span> - 282.6 ko

En Arménie, la terre des parents d’Aznavour, un deuil national est prévu vendredi. Le chanteur se rendait souvent à Erevan pour honorer la mémoire des victimes du génocide arménien et il devait y retourner dans les jours qui viennent avec le président Emmanuel Macron, pour le sommet de la Francophonie.

<span class="caps">JPEG</span> - 248.3 ko

Charles Aznavour sera enterré samedi après-midi à Montfort-l’Amaury (à l’ouest de Paris). Il reposera dans son caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, décédé à l’âge de 25 ans. Avant cela, une cérémonie religieuse est prévue en la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, dans le VIIIe arrondissement de Paris, mais l’accès sera uniquement réservé à la famille, aux proches et aux officiels.

<span class="caps">JPEG</span> - 234.2 ko

par Claire le vendredi 5 octobre 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés