FRANCE

Lettre ouverte à nos compatriotes, et à nos amis,


La Croix Bleue des Arméniens de France fait l’objet depuis quelques temps d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux et plus particulièrement en région Rhône-Alpes.

La raison de cet acharnement injustifié ? L’association organise en octobre prochain un concert avec la chanteuse Sirusho pour son 90e anniversaire.

Non contents d’avoir publié sur notre page facebook des insultes et autres réactions très virulentes que nous avons supprimées (nous n’acceptons pas ce gendre d’échanges), un certains nombre de nos compatriotes le font également sur les pages personnelles de certaines de nos membres, ou bien encore arrachent des affiches.

Mais cela ne s’arrête pas là… d’autres partagent l’annonce sur des pages ou groupes facebook où les commentaires, non censurés cette fois, pleuvent et sont encore plus virulents en déversant leur haine de la chanteuse mais aussi de la Croix Bleue.

La seule et unique raison de cette violence ? La chanteuse Sirusho est la belle-fille de l’ancien président Robert Kotcharian. A tous ceux qui retiennent ce fait comme excuse à leurs médisances, nous tenons à dire avec fermeté :

Nous invitons l’artiste et pas la belle-fille de…

Rappelons également à ceux qui l’auraient oublié que lorsque Sirusho est devenue la belle-fille de R. Kotcharian, celui-ci n’était plus président et qu’elle n’a jamais fait partie d’un gouvernement, influencé la politique menée en Arménie, ni été condamnée…

C’est une artiste et vouloir interdire un artiste de chanter c’est le premier degré de l’intolérance, tout le contraire d’une société arménienne libre et démocratique attendue par la révolution qui vient de se produire en Arménie.

Nous tenions également à leur rappeler, puisqu’ils semblent l’ignorer, que la Croix Bleue des Arméniens de France ne fait pas de politique. Ni en France, ni en Arménie. Qu’elle n’est financée par aucun parti politique. Que nous sommes une association d’utilité publique et par conséquent que nos comptes sont contrôlés par l’Etat français.

La Croix Bleue, depuis 90 ans a toujours aidé les défavorisés, les personnes âgées, les malades, les étudiants, les enfants …

Au lendemain du tremblement de terre en Arménie, ses membres –des femmes- étaient SUR LE TERRAIN pour distribuer elles-mêmes vêtements, médicaments.

Lorsque la guerre en Arstakh a débuté, de la même manière, elles ont été aux côtés des soldats SUR LE TERRAIN.

Dès l’indépendance de l’Arménie, ses homologues du HOM ont ouverts un bureau à Erevan et toutes les croix de secours du monde entier ont lancé les parrainages des orphelins, des étudiants. Elles ont chacune permis la construction ou la reconstruction d’écoles maternelles en Artsakh, du Centre « La mère et l’Enfant » à Akhourian… et tant d’autres actions, tout en travaillant également en France pour l’enseignement de l’arménien, l’aide-sociale, l’assistance aux réfugiés…

Fortes de nos 90 années d’expérience et d’action, nous n’avons donc pas de leçon d’arménité ou de soutien à l’Etat arménien à recevoir de la part de personnes qui, pour certains, se cachent honteusement sous des pseudonymes sur les réseaux sociaux pour y mener une campagne de dénigrement indigne.

Nous les encourageons plutôt à venir soutenir, ici en France ou en Arménie, l’action de la Croix Bleue qui n’a jamais failli à sa mission d’être « avec le peuple et pour le peuple ».

Aujourd’hui, nous appelons ces personnes à cesser leur campagne de boycott et de dénigrement de ce concert qui marquera le 90e anniversaire de la CBAF et à revenir à la raison et au respect.

Au lendemain de la révolution de velours, où l’Arménie et la diaspora se sont retrouvées dans un mouvement d’enthousiasme nous avons toutes naïvement pensé qu’avec Nikol Pashinyan viendraient la justice, la tolérance, et l’ouverture d’esprit ; des valeurs partagées par tous pour construire ensemble une Arménie forte et brillante…

Mais, apparemment, tout le monde n’est pas de cet avis ….

Paris, le 1er octobre 2018

par Stéphane le jeudi 4 octobre 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés