ARMENIE

Le HHK et le BHK s’opposent à l’idée d’élections anticipées en décembre


Les deux principales factions au Parlement ont nié hier avoir conclu un quelconque accord avec le Premier ministre Nikol Pachinian, et se sont opposées à ses efforts pour imposer de nouvelles élections législatives en décembre.

Les dirigeants parlementaires des partis républicain (HHK) et Arménie prospère (BHK) ont déclaré que, lors de leurs discussions avec lui pendant la nuit de mardi à mercredi, ils avaient proposé que les élections aient lieu en mai.

Pachinian a entamé des pourparlers en urgence après avoir accusé le HHK, le BHK et la Fédération révolutionnaire arménienne (Dashnaktsutyun) d’avoir conspiré pour empêcher la dissolution du Parlement actuel qui, selon lui, « ne représente pas le peuple arménien ». Des milliers de ses partisans en colère ont entouré le bâtiment du Parlement à Erevan lorsqu’il a rencontré de hauts députés des trois partis.

Après deux heures de discussions, Pachinian a déclaré à la foule qu’ils ne pourrait pas tenté d’installer un autre Premier ministre s’il démissionnait pour ouvrir la voie à la tenue d’élections anticipées. Il a donc annoncé qu’il présenterait sa démission plus tard ce mois-ci afin que les élections se tiennent « dans la première quinzaine de décembre ».

Le porte-parole du HHK, Eduard Sharmazanov, a toutefois insisté sur le fait que son parti, dirigé par l’ancien président Serge Sarkissian, n’avait conclu aucun « accord final » avec le Premier ministre. « La question de la tenue d’élections en décembre n’est pas à l’ordre du jour », a-t-il assuré.

Sharmazanov a fait valoir que les forces parlementaires avaient besoin de plus de temps pour se préparer au vote et adopter des amendements anti-fraude au Code électoral nécessitant l’approbation du Conseil de l’Europe.

Le Premier ministre a déclaré dans la nuit de mardi à mercredi que les élections devaient avoir lieu « au plus vite » en raison de la « crise politique » en Arménie.

Armen Ashotian, haut responsable du HHK ayant également participé aux discussions, a affirmé que les Républicains avaient déclaré à M. Pachinian qu’ils ne nommeraient aucun candidat au poste de Premier ministre s’il acceptait que le vote ait lieu en mai. Ce dernier a rejeté la proposition, selon Ashotian.

« Nous également avons fait cette proposition, mais le Premier ministre a insisté sur le fait que les élections devaient avoir lieu en décembre », a opiné Gevorg Petrosian, parlementaire du BHK. « En ce sens, il n’y a pas d’accord. »

Le BHK, dirigé par l’homme d’affaires Gagik Tsaroukian, et le Dashnaktsutyun faisaient jusqu’à présent partie de la coalition gouvernementale de facto au pouvoir. Pachinian a limogé hier six ministres du gouvernement affiliés à ces deux partis, les accusant d’avoir signé des accords secrets avec l’ancien président.

En vertu de la Constitution arménienne, des élections anticipées ne peuvent être convoquées que si le Premier ministre se retire et que les députés ne réussissent pas à élire son successeur par deux fois.

Interrogé pour savoir si le HHK, qui compte la plus grande faction parlementaire, présentera un candidat au poste de Premier ministre en cas de démission de M. Pachinian ce mois-ci, M. Sharmazanov a rétorqué : « Nous n’avons pas discuté de cela. Laissez-le démissionner, nous verrons alors.« Dans le même temps, le président Armen Sarkissian et le président du parlement, Ara Babloyan, ont discuté des derniers développements lors d’un appel téléphonique rapporté par le service de presse présidentielle. Selon une déclaration de son bureau, Armen Sarkissian, actuellement en visite aux Etats-Unis, a exhorté toutes les factions politiques à »faire preuve de retenue et de tolérance les unes envers les autres".

Le président, qui a un rôle en grande partie cérémoniel, aurait également parlé à Pachinian par téléphone.

par Claire le jeudi 4 octobre 2018
© armenews.com 2018


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés