Soutenez Armenews !
ITALIE Rubrique

Henrikh Mkhitaryan restera avec la Roma au moins jusqu’à la fin de la saison


Mardi soir, le club de l’AS ROMA a annoncé qu’un accord avait été conclu avec le club de Premier League Arsenal, garantissant que le capitaine de l’Arménie resterait avec le club jusqu’à au moins la fin de la saison en cours - avec un accord préliminaire en place pour qu’il reste pour 2020 - 2021 aussi.

Après avoir mis la touche finale à l’accord, Henrikh Mkhitaryan s’est entretenu avec le site officiel de la Roma pour partager ses réflexions sur le séjour dans la capitale italienne et ses ambitions pour les 12 prochains mois.

Alors, Henrikh, êtes-vous ravi de faire le tri et de prolonger votre séjour ici à Rome ?

« Je suis très heureux. Enfin, nous pourrions parvenir à un accord pour prolonger le prêt, avec un accord provisoire pour la saison prochaine aussi, donc je suis très content. Je suis heureux de rester ici parce que j’ai encore des choses que je n’ai pas encore accomplies et que je veux accomplir. »Je suis impatient de le voir, j’ai hâte de terminer ce redémarrage de la saison sur une bonne note et de me concentrer sur la suite."

Comment réfléchissez-vous jusqu’à présent à votre séjour ici depuis votre arrivée l’été dernier ?

« Je suis venu ici avec un très bon sentiment positif. Puis j’ai commencé à jouer, et j’ai marqué et aidé les autres à marquer aussi… mais j’ai ensuite eu quelques blessures qui ne faisaient pas partie du plan.

« Au début de cette année, j’étais de retour, cependant, et je commençais à retrouver ma forme… et puis le virus est apparu. Je pense que ce fut le pire moment de toute notre vie de football - mais maintenant nous sommes heureux d’être de retour et de recommencer la saison.

« Bien sûr, ce n’est pas le meilleur départ mais nous n’abandonnons pas - nous allons pousser et aller de l’avant parce que la saison n’est pas terminée. Nous avons encore 10 matchs à jouer, nous allons donc essayer de faire tout notre possible pour gagner autant de points que possible. »

Quel est votre objectif personnel pour le reste de la campagne actuelle ?

« De toute évidence, je veux commencer beaucoup de matchs - mais bien sûr, je serai prêt, quoi que l’entraîneur décide.

« Je pense que nous sommes une équipe très compétitive parce que nous avons plus de 25 joueurs, donc dans quelques positions nous n’avons pas deux mais trois joueurs - ce qui est difficile mais c’est bien aussi, parce que nous gardons toujours nos coéquipiers concentrés et non les laisser se détendre.

« C’est une chose, un objectif pour lequel nous nous battons - c’est que nous voulons que la Roma soit un club de premier plan avec des victoires et des trophées. Et même si c’est difficile ; si je dois jouer un jeu et l’autre jeu auquel quelqu’un d’autre joue, à la fin de la journée, nous nous battons pour une chose, et c’est la Roma.

« Nous devons donc nous pousser mutuellement, nous devons nous soutenir mutuellement et travailler pour aller de l’avant. »

Deux matchs ont été joués depuis le confinement - quelle est votre évaluation jusqu’à présent ?

« Eh bien, nous avons commencé avec une note positive en gagnant contre la Sampdoria - ce qui n’a pas été un match facile, évidemment, parce que nous avons concédé un but précoce. C’était difficile de revenir de là mais nous l’avons fait, grâce à mes coéquipiers et surtout grâce à Edin [Dzeko], qui a marqué deux buts incroyables.

« Le match contre l’AC Milan ; Je peux dire qu’en première mi-temps nous avons mieux joué qu’eux, nous avons bien joué - mais ensuite en deuxième mi-temps je ne sais pas trop ce qui s’est passé. Ils ont commencé à dominer le match et nous avons eu un peu de mal. Mais nous devons apprendre de cela, nous ne pouvons pas abandonner.

« Il est toujours facile d’abandonner - mais nous devons simplement apprendre, identifier nos erreurs et en tirer des leçons et nous assurer de ne pas les répéter. »

Est-ce que cela rend le match de l’Udinese jeudi encore plus important, pour rebondir ?

"Et bien certainement. Mais même si nous aurions gagné contre Milan, vous savez, l’objectif principal serait le même - gagner le prochain match contre l’Udinese, puis ceux qui suivront. Alors maintenant, nous devons être encore plus motivés pour jouer contre l’Udinese.

« Il n’y a pas de matchs faciles en Serie A. Tout le monde se bat pour sa place, tout le monde se bat pour gagner et nous sommes les mêmes - nous devons donc être plus prêts qu’ils ne le seront et aller tenter de gagner le match.

« Nous jouons à domicile sans supporters, ce qui n’est ni bon ni agréable, mais au final, peu importe comment nous jouons ou où nous jouons, nous devons gagner ce match. »

Comment cela s’est-il passé pour vous de jouer à huis clos ? Est-ce quelque chose que vous avez déjà vécu ?

« Peut-être dans quelques matchs amicaux, je suppose ! Je veux dire, ce n’est pas agréable de jouer dans des stades vides. Pas à San Siro, pas à Olimpico, car à la fin de la journée, vous voulez ressentir le soutien de vos fans, vous voulez les voir, célébrer les victoires, célébrer les buts et voir leurs visages heureux.

« C’est donc dommage de voir cette situation, mais bien sûr, nous en connaissons la raison et tout le monde se bat pour résoudre ce problème et faire en sorte que les supporters puissent revenir au stade dès que possible, et dès qu’il est en sécurité.

« Donc, lorsque cela se produira, je serai plus qu’heureux de voir des supporters romains au stade, car ils nous manquent vraiment. Depuis le tout premier match, j’ai été très impressionné par la façon dont ils soutiennent l’équipe et les joueurs. Bien sûr, nous avons aussi eu de mauvais matchs, mais ils étaient là pour nous quand même.

« Je suis donc impatient de commencer à jouer dans des stades pleins et j’espère que nous pourrons le faire très bientôt. »


Qu’en est-il des divers nouveaux protocoles et pratiques de santé en place actuellement ? En tant que joueur, vous sentez-vous en sécurité ?

« De leur côté, le club a tout fait pour nous garder en sécurité et je leur en suis reconnaissant. Bien sûr, c’est quelque chose de nouveau pour moi, pour mes coéquipiers, pour le club, d’être testé chaque semaine avant les matchs, puis de voyager à Milan comme nous l’avons fait, après avoir connu la pandémie assez durement. C’était donc quelque chose d’un peu nouveau en tant qu’expérience au cours des derniers jours et semaines.

« J’espère que cette situation ne se reproduira jamais, mais c’est une chose que nous devons en retirer l’énergie positive et aller de l’avant.

« Comme je l’ai dit, nous avons essayé de rester en sécurité, nous avons essayé de faire tout ce que le club nous a dit de faire, de rester à la maison à se concentrer sur le début de l’entraînement puis sur le début des matchs. »

Maintenant, il reste ces 10 matchs en Serie A, mais après cela, il y a aussi la Ligue Europa. Dans quelle mesure cette perspective est-elle excitante - une compétition que vous connaissez très bien ?

« Eh bien, tout d’abord, nous devons nous concentrer sur les 10 prochains matchs de Série A. Et ensuite nous aurons le temps de penser à l’Europe, car il reste encore plus d’un mois avant que cela ne commence. Donc tout est possible avant ça. Nous voulons nous concentrer d’abord sur la Série A.

« Même les matches de la Ligue Europa se joueront en Allemagne, sans nos supporters, sur une seule jambe - donc ce ne sera pas simple. C’est quelque chose de nouveau pour tout le monde. Mais vous savez, je pense qu’ils ont décidé pour tout le monde que ce serait sûr.

« Nous devons donc garder la tête haute et être positifs et confiants que nous pouvons atteindre la finale ou la gagner. Toutes les équipes restantes dans la compétition sont très fortes, nous sommes donc prêts à affronter n’importe qui et à faire de notre mieux pour gagner. »

par Stéphane le mercredi 1er juillet 2020
© armenews.com 2020