DERNIERE MINUTE Rubrique

Vote d’une motion au Parlement : contre-manifestation en cours à Erevan


Contre manifestation à l’appel de Nikol Pachinian, diffusée sur sa page Facebook :

Lors d’une session extraordinaire convoquée visiblement dans l’urgence ce soir, le Parlement arménien s’est prononcé en faveur d’une motion qui compromet fortement la possibilité de la tenue d’élections parlementaires anticipées, telles que souhaitées par le gouvernement.

En effet, selon la Constitution arménienne, ainsi que le précisent nos confères d’Azatutytun, de nouvelles élections ne peuvent se tenir qu’en cas de démission du Premier ministre et que si le Parlement ne parvient pas à s’entendre afin d’en élire un autre sous un délai de deux semaines.

Toujours selon Azatutyun, certains analystes ont déjà fait remarquer auparavant que si Nikol Pachinian optait pour une démission tactique - la Constitution arménienne en l’état permettait à ses partisans de bloquer l’élection de tout autre Premier ministre pendant ce délai de quinze jours. Avec ce vote d’une motion donc très controversée, cette période n’a en fait plus de terme défini.

Ce vote intervient alors qu’hier, Pachinian avait entamé des discussions avec des membres du Parti républicain (PR) sur la possibilité de tenir des élections anticipées. Vote qui a donc eu lieu vers 19h30 - à main levée, 67 députés du PR mais aussi du parti Dashnak et du parti Arménie prospère se sont prononcés en faveur de cette motion. Pachinian a annoncé par la suite qu’il avait demandé de préparer les décrets révoquant les ministres dachnak et membres du parti Arménie prospère qui ont voté en faveur de ce texte.

Nikol Pachinian a immédiatement appelé la rue à se mobiliser et la foule à manifester devant le Parlement sur l’avenue Bagramyan. Spontanément, les manifestants ont commencé à crier le slogan « PR va t’en », « parti Républicain, dégage », bientôt rejoints par Nikol Pachinian qui, coiffé de sa casquette de la révolution avec le slogan « doukhov », a pris la tête d’un cortège qui continue toujours à parcourir la ville (21 heures, heure d’Erevan) et alors que le concert de klaxons des jours révolutionnaires d’avril reprend lui aussi.

Laurence Ritter

par Claire le mardi 2 octobre 2018
© armenews.com 2019