FRANCE

Décès d’Aznavour : hommage unanime de la classe politique


Au dîner du CCAF 2016, avec Anne Hidalgo © Clair Barbuti

Paris, 1 oct 2018 (AFP) - La classe politique a unanimement salué la disparition du chanteur Charles Aznavour, survenue lundi à l’âge de 94 ans. Voici les premières réactions aux nombreuses références à ses chansons :

- Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement : « Hier encore. Merci Monsieur Aznavour. »

- François Hollande, ancien président de la République PS : « D’Erevan jusqu’à Paris, il a chanté dans toutes les villes du monde, pour l’amour et la liberté. Charles Aznavour vient de faire ses adieux, mais pour nous, il sera toujours sur scène ».

- Christophe Castaner, délégué général de La République en Marche : « Ce qu’il nous reste de mieux à faire aujourd’hui, c’est l’écouter. Au revoir Monsieur Charles Aznavour. Et merci. »

- Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics : "J’ai mis
mon complet neuf, mes souliers qui me serrent, et je suis prêt déjà, depuis
pas mal de temps. Au revoir Charles Aznavour.« - Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur : »Charles Aznavour, éternelle légende de la chanson française nous a quittés. Ses paroles, son engagement et son talent ont traversé les générations et les frontières. Il nous manquera à tous.« - Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (ex-FN) : »Un immense chanteur et un poète incomparable part, en nous laissant un répertoire d’une richesse inégalée. Tous les Français sont en deuil de son talent.« - Laurent Wauquiez, président des Républicains : »Il restera pour nous tous
for me, for me, for me, formidable. Un immense artiste et un géant de la
chanson française nous quitte aujourd’hui. Merci pour tout Charles Aznavour.« - Manuel Valls, ancien Premier ministre : »Avec Charles Aznavour c’est l’une
des plus grandes voix de la chanson française qui s’éteint. C’est aussi un destin hors du commun, celui d’un fils d’immigré arménien devenu l’un des plus grands, des plus beaux symboles du rayonnement français. Adieu l’artiste, et merci.« - Alexis Corbière, député La France Insoumise : »Un des plus grands chanteurs s’en va... Parolier, compositeur, interprète, c’était un génie de la poésie française. Merci Monsieur Aznavourian [son patronyme de naissance] ! Il y a tant de larmes et de sourires, autour de lui que jamais, il nous
quittera...« - Eric Ciotti, député LR : »Charles Aznavour, ce sont des émotions et
souvenirs d’une nation toute entière, un monument de la chanson française, une carrière exceptionnelle. Et aussi, peut être avant tout, une certaine idée de la transmission et de la mémoire.« - Christian Estrosi, maire LR de Nice : »Immense émotion en apprenant la
disparition de Charles Aznavour. Cette légende absolue de la chanson française laissera un grand vide dans le cœur des Français qui connaissent tous ses chansons. Il était aussi un +Formidable+ ambassadeur de son pays d’origine, l’Arménie.« - Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France : »Le dernier grand
Charles s’en est allé. Hommage à cet immense artiste qui a tant donné à la
chanson française. Charles Aznavour n’est plus mais son œuvre restera
éternelle au fil des générations.« - Pierre Laurent, secrétaire national du PCF : »Formidable chanteur
populaire, formidable auteur et mélodiste, le grand Charles nous a quittés.
Ses chansons et sa voix vont continuer à nous emmener au bout de la Terre.« - Sylvia Pinel, coprésidente du Mouvement radical : »Triste. Charles
Aznavour était un monument de la chanson française qu’on pensait éternel. Il a marqué tant de générations... Merci à ce grand artiste.« - Marc Fesneau, président du groupe MoDem à l’Assemblée nationale : »Une
voix, des paroles inoubliables sur les sentiments humains. Une élégance jamais démentie. Une figure de la chanson française d’après guerre et un défenseur obstiné de la cause arménienne. C’était Charles Aznavour. Merci pour tout.« - Florian Philippot, président des Patriotes : »Un des derniers très grands
nous a quittés. Un de ceux qui sont un petit bout de France. Tout le monde l’a aimé, fredonné et tout le monde le pleurera. Hommage à Charles Aznavour.« - Fabienne Keller, sénatrice Agir : »+Le souvenir qui naît déjà, l’amour
était si beau près de toi+. L’immense Charles Aznavour faisait partie de nos
vies et avait su mettre des mots sur les émotions les plus fortes et les plus
profondes de l’humain. Adieu et merci."

par Claire le lundi 1er octobre 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés