SYRIE

Accord russo-turc : des rebelles syriens nient tout retrait d’armes lourdes


Beyrouth, 30 sept 2018 (AFP) - Le Front national de libération (FNL), une coalition de groupes rebelles de la province d’Idleb et de ses environs, a nié dimanche tout retrait d’armes lourdes de la future « zone démilitarisée » prévue dans le nord-ouest syrien par un accord russo-turc. « Il n’y a pas eu de retrait d’armes lourdes d’aucune zone ou front. Nous nions catégoriquement », a dit à l’AFP le porte-parole du FNL, Naji Moustafa. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a auparavant fait état d’un premier retrait de chars et canons par Faylaq al-Cham, une composante du FNL, en vertu de (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés