Soutenez Armenews !
JAZZ Rubrique

L’hommage de Sarah Lancman à Charles Aznavour : « Un silence qui en dit long »


La nouvelle grande voix du jazz français sort son cinquième album le 5 juin, avec notamment une très belle reprise de Parce que de Charles Aznavour.

Après des études de piano classique au conservatoire du centre de Paris dès l’âge de sept ans, puis de la technique vocale à la Haute École de musique de Lausanne, Sarah Lancman a remporté le premier prix du concours International Shure Jazz Vocal, au Montreux Jazz Festival de 2012, alors présidé par Quincy Jones.

Deux ans plus tard elle sort son premier disque autoproduit Dark, puis va croiser la route de Charles Aznavour dont elle reprend Qui sur son deuxième album, Inspiring Love en 2016. « La voilà qui chante et nous enchante, un nom et un prénom à retenir : Sarah Lancman ! ", disait d’elle Charles Aznavour.

Et c’est en pensant au chanteur d’origine arménienne qu’elle a composé la mélodie de Ton silence, chanson sur la séparation ou le deuil, où elle s’accompagne au piano pour son nouvel album. Elle reprend également un grand classique des premières années de carrière de l’artiste d’origine arménienne : Parce que, dans lequel elle retrouve « un goût du tragique qui correspond bien à [son] côté ashkénaze  ». Deux bels hommages d’une des plus belles nouvelles voix du jazz français. Ou, comme dirait André Manoukian, de celle qui a du " velours dans la voix, le souffle des grandes, la respiration juste des mots et des intentions. »

Claire Barbuti

Sarah Lancman - Parisienne (Jazz Eleven) - Sortie le 5 juin
Plus d’infos : https://www.sarahlancman.com/

par Claire le samedi 30 mai 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés