Soutenez Armenews !
MUSIQUE Rubrique

Une révélation : Macha Gharibian nommée aux Victoires du Jazz


Macha Gharibian © Richard Schroeder.

Nous voilà dans la chambre du futur, pense la jazzwoman Macha Gharibian : « Ce qui nous anime, musiciens et artistes, n’a plus sa place. Les concerts, festivals, et autres évènements qui font notre métier et nous nourrissent au sens propre comme au figuré, sont annulés. Beaucoup de confusion quant à une reprise prochaine, espérons que celle-ci ne tarde pas à venir. »

Mais, dans cette vision du monde, l’artiste a reçu une bonne nouvelle : sa nomination aux Victoires du Jazz dans la catégorie « Révélation ». La cérémonie devrait avoir lieu en octobre prochain. « C’est une jolie récompense, ou plutôt une joyeuse compensation qui vient consoler l’annulation de mes concerts programmés en trio à Montreux Jazz Festival, Jazz Sous les Pommiers, Paris Jazz Festival, et tant d’autres », commente Macha Gharibian.

Pour son troisième album ambitieux au titre coltranien, Joy Ascension, Macha Gharibian assume sa posture de pianiste, chanteuse, auteure, compositrice, arrangeuse, réalisatrice et leader. Autour d’elle, deux coloristes qui manient les notes comme de la gouache, le batteur Dré Pallemaerts et le contrebassiste Chris Jennings, plus deux invités, Bert Joris qui dessine avec sa trompette des fulgurances cool à la Chet sur la ballade aérienne The Woman I Am Longing To Be et Artyom Minasyan qui renforce avec son doudouk l’hypnotique Sari Siroun Yar. La voix volcanique de Macha Gharibian la fait entrer dans la famille des vocalistes solaires et habitées, ce club très fermé qui va de Nina Simone à Mélissa Laveaux. Album d’une femme libre et d’une artiste de son époque, Joy Ascension est un disque précieux qui vient réveiller nos sens.

Plus d’infos : https://www.machagharibian.com/

par Claire le jeudi 14 mai 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés