ARMENIE Rubrique

GSP + permet aux exportateurs arméniens d’économiser jusqu’à 40 millions d’euros par an


Le programme de préférences généralisées de l’UE (GSP +) dont bénéficie l’Arménie permet aux exportateurs arméniens d’économiser jusqu’à 40 millions d’euros par an, a déclaré à la presse le chef de la délégation de l’UE en Arménie, Piotr Switalski.

Selon lui, les statistiques montrent que le GSP + est très rentable pour l’Arménie, même si certains problèmes sont liés au fait que le pays n’applique pas les réglementations européennes, y compris les exigences de certification.

Piotr Switalski a également déclaré que l’accord de partenariat global et renforcé (CEPA) signé par l’Arménie et l’UE prévoit de nouvelles dispositions spécifiques qui aideront l’Arménie à adapter la procédure de certification aux exigences européennes.

Piotr Switalski a déclaré que l’UE était prête à fournir une assistance, y compris financière, pour aider les partenaires arméniens à introduire les normes de l’UE.

Le vice-ministre arménien du développement économique et des investissements, Maneh Adamyan, a déclaré que dans le cadre du régime GSP +, l’Arménie pouvait exporter jusqu’à 6 200 articles dans les pays membres de l’Union européenne. Selon elle, le principal problème est le manque d’infrastructures de qualité, y compris la certification et les laboratoires.

Elle a indiqué que les produits arméniens sont de grande qualité, mais en raison du manque de laboratoires de surveillance et de certification, il existe des obstacles à l’exportation. « Nous voulons nous assurer que le paquet de coopération prévoit des fonds pour le rééquipement des laboratoires, ce qui créera une opportunité pour les entreprises de développer leurs exportations », a-t-elle déclaré.

Le commerce extérieur de l’Arménie avec l’UE au cours des sept premiers mois de 2018 s’est élevé à 1,065 milliard de dollars (soit une augmentation de 36,1%). Le 1er juin 2018, l’accord de partenariat global et renforcé (CEPA) entre l’Arménie, l’UE et la Communauté européenne de l’énergie atomique ", ratifié par le Parlement arménien le 11 avril, est entré en vigueur en partie.

L’Arménie est le premier pays membre de l’Union économique eurasienne dirigée par la Russie qui a signé un accord CEPA avec l’Union européenne. L’accord entrera pleinement en vigueur après avoir été ratifié par les 28 États membres de l’UE et par l’Arménie. À l’heure actuelle, le document a été ratifié par l’Arménie, l’Estonie, la Lettonie, la Pologne et la Lituanie.

par Stéphane le jeudi 27 décembre 2018
© armenews.com 2019