GRANDE-BRETAGNE

Un Turc présumé hostile à Erdogan conteste une demande d’extradition


Londres, 25 sept 2018 (AFP) - Le chef d’entreprise turc Akin Ipek,
recherché par Ankara pour ses liens présumés avec le putsch manqué de 2016, a combattu mardi à Londres la demande d’extradition dont il fait l’objet, son avocat dénonçant des accusations « motivées par des considérations politiques ». M. Ipek avait été arrêté en mai au Royaume-Uni à la demande des autorités turques. Selon l’agence étatique turque Anadolu, cet ancien dirigeant de la holding Koza-Ipek avait fui Ankara le 30 août 2015 à bord d’un jet privé pour l’Angleterre, et n’est plus revenu en Turquie depuis. Il est soupçonné par la (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés