NEW YORK Rubrique

Nikol Pachinian a visité l’exposition « Armenia » au Metropolitan Museum


Nikol Pachinian et le catholicos Garéguine II ont visité l’exposition « Armenia » au Metropolitan Museum de New York. Le Premier ministre a visité les salles d’exposition, prenant ainsi connaissance des meilleurs exemples d’art et de culture arméniens du IVe au XVIIe siècle.
<span class="caps">JPEG</span> - 44.3 ko
Le Premier ministre a noté que 2018 est une année symbolique au cours de laquelle les liens culturels entre les deux pays se sont considérablement renforcés. “Cette année, la culture arménienne est représentée aux États-Unis, ce qui permettra de familiariser les peuples amicaux d’Amérique avec l’héritage culturel et civilisationnel de l’Arménie. Cette année marque le 400e anniversaire de la présence arménienne sur le territoire américain. En 1618, le premier Arménien nommé Martin se rendit en Virginie et s’installa à Jamestown. Depuis lors, la présence de nos compatriotes n’a pas été interrompue sur cette terre et leur travail dans la culture de leur nouvelle patrie n’a pas été interrompu. Au début de cette année, la culture, les traditions et les coutumes arméniennes ont été présentées au centre de la capitale des États-Unis, à Washington, dans le cadre du festival Smithsonian Folk Life. Cela nous a donné une occasion de présenter la culture arménienne dans sa diversité unique à la société américaine, ainsi qu’aux milliers de touristes du monde entier. Il y a quelques semaines, nos deux peuples ont célébré le 110e anniversaire du lauréat du prix Pulitzer, le dramaturge et écrivain William Saroyan. Pour célébrer le jubilé de Saroyan, qui est cher à nos deux peuples, le musée de Saroyan a ouvert dans la ville Fresno, en Californie. Le sommet de cette année culturelle de l’Arménie aux États-Unis est cet événement, et c’est un grand honneur et une joie personnelle pour moi de pouvoir assister à l’inauguration de cette exposition unique en son genre”, a déclaré le Premier ministre.
<span class="caps">JPEG</span> - 41.3 ko
Le Premier ministre a noté que l’héritage arménien du 14e siècle présenté à l’exposition avec ses chefs-d’œuvre inestimables a été recueilli dans l’un des musées les plus importants du monde, au Metropolitan Museum, et a exprimé sa conviction que cela changera sans aucun doute la perception et l’évaluation de l’art arménien aux États-Unis. « Grâce à cette initiative importante, des dizaines de milliers de visiteurs du Metropolitan Museum se familiariseront avec le patrimoine historique et culturel de notre peuple, qui q été le premier à adopter le christianisme en tant que religion d’État. Là, il y a plus de 140 objets - manuscrits illustrés, miniatures d’églises, khachkars, livres imprimés et autres, y compris des œuvres de Toros Roslin, de Sarkis Pitzak, de Toros Taronetsi, d’Akop Djugayetsi, de Grigor Tatevatsi”, a mis en avant le Premier ministre, précisant que, pour beaucoup, la tenue de l’exposition »Armenia" au Metropolitan Museum est la réalisation d’un rêve. Le Premier ministre a ajouté que cela a été rendu possible grâce aux efforts de Mme Helen Evans et de ses collègues. Nikol Pashinyan a également remercié le président du Metropolitan Museum, Daniel Weiss, le directeur du Max Holly Museum, les coordinateurs de l’événement, ainsi que tous les mécènes du patriarcat arménien de Jérusalem et de Constantinople, le Saint-Siège d’Etchmiadzine.

par Claire le mercredi 26 septembre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés