OPPOSITION

Le général Yeranosian risque d’être poursuivi pour utilisation de la force en avril


Le général Levon Yeranosian, ancien commandant controversé des troupes arméniennes, pourrait être poursuivi pour utilisation de la force contre des manifestants anti-gouvernementales à Erevan au printemps dernier, a-t-on appris hier.
Une porte-parole du Service spécial d’enquête (SIS), Marina Ohanjanian, a déclaré que l’organisme chargé de l’application des lois avait convoqué Yeranosian pour un interrogatoire. Sans donner plus de détails.
L’avocat de Yeranosian, Tigran Safarian, a expliqué que son client était soupçonné d’avoir ordonné à la police anti-émeute de recourir à une force excessive contre les (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés