SOMMET POUR LA PAIX

La démocratie est la clé de la paix au Caucase, d’après Pachinian


La démocratisation est essentielle pour la paix et la stabilité dans le Caucase du Sud, a déclaré le Premier ministre arménien Nikol Pachinian lors du Sommet de la paix « Nelson Mandela » qui s’est tenu lundi au siège des Nations Unies à New York.

« Je viens d’une région où les conflits sanglants, le système de gouvernance corrompu, l’animosité entre les gens éclipsent la sagesse et la nécessité d’une coexistence pacifique », a regretté Pachinian lors du sommet auquel ont assisté des dizaines de dirigeants mondiaux.

« Les démocraties ne sont pas censées se faire la guerre », a-t-il affirme. « J’espère qu’un jour le développement démocratique de notre région éliminera les risques d’hostilités, de guerres et de haine. L’Arménie s’est engagée dans cette voie et défend fermement la paix, la stabilité et la réconciliation régionales. »

Pachinian est arrivé au pouvoir en mai après des semaines de manifestations anti-gouvernementales massives qu’il a organisées. Il a qualifié à plusieurs reprises le mouvement de protestation de « révolution de velours » transformant l’Arménie en un État démocratique.

S’exprimant lors du sommet des Nations Unies dédié à Nelson Mandela, cet ancien journaliste de 43 ans a qualifié le défunt président sud-africain de modèle qui a inspiré ses propres activités politiques.

« Ayant moi-même été prisonnier politique, j’ai suivi de près le parcours politique et l’histoire de vie du prisonnier politique le plus célèbre qui changerait son propre pays et les aspirations de millions de personnes dans le monde », a assuré Pachinian.

« La marche de Mandela, la longue marche vers la liberté a été dans mes pensées pendant mon emprisonnement et, dans une plus large mesure, a influencé ma conscience et m’a incité à me lancer dans la longue marche vers la liberté à travers la lutte contre l’injustice dans les villes et les villages de mon pays », a-t-il expliqué.

« En suivant les préceptes de Mandela, notre mouvement est devenu mondialement connu comme étant une Révolution de velours non violente de velours, une révolution pacifique et de solidarité et, maintenant, quelques mois après le succès de mon peuple, je suis à la tête de ce gouvernement arménien moderne pour célébrer l’héritage de cette grande personne dont le courage et la détermination ont servi d’exemple à d’autres pays », a ajouté le Premier ministre arménien.

M. Pachinian a rencontré lundi le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. Dans une interview publiée en direct sur Facebook ce week-end, Guterres a décrit le mouvement dirigé par Pachinian comme un « exemple fantastique » de changement démocratique opéré par une nouvelle génération.

par Claire le mercredi 26 septembre 2018
© armenews.com 2018


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés