Soutenez Armenews !
BEAUX-ARTS Rubrique

Atam Rasho gagnant du prix de dessin Pierre David-Weill


L’Académie des beaux-arts encourage la pratique du ‎dessin, geste fondamental de la création artistique en organisant chaque année le prix de Dessin Pierre David-Weill - Académie des beaux-arts créé en 1971 par Pierre David-Weill, membre de l’Académie et grand mécène. Depuis plus de quarante ans, ce concours bénéficie du soutien de Michel David-Weill, son fils, membre de l’Académie. Destiné aux artistes français et étrangers (résidant en France) de moins de quarante ans, ce concours est doté de trois prix : 8 000 euros, 4 000 euros et 2 000 euros.

<span class="caps">PNG</span> - 668.6 ko

Atam Rasho remporté le prix de Dessin Pierre David-Weill - Académie des beaux-arts 2020. Il est diplômé de l’Atelier de Sèvres et de l’EMCA ANGOULEME. Dans ses œuvres, il fait interagir son travail de dessinateur et de cinéaste d’animation.

Né le 21 janvier 1985 à Senlis, Atam Rasho est franco-arménien. Titulaire d’un baccalauréat Sciences et technologies de l’Agronomie et de l’environnement (STAE) puis étudiant dans un Lycée agricole, ce n’est qu’à l’âge de 20 ans qu’il commence le dessin en suivant des cours du soir. Il intègre la classe préparatoire de l’atelier de Sèvres, à Paris, puis rejoint l’école des métiers du cinéma d’animation d’Angoulême dont il sort diplômé en 2013.

Atam Rasho a travaillé pour différentes productions d’animations dont notamment la série Les aventuriers de l’art moderne, dans laquelle il a réalisé l’animation à l’encre de Chine.

<span class="caps">PNG</span> - 558.3 ko

En 2016, il commence la réalisation de son court-métrage personnel, Voix des Soupirs, adaptée du Livre de Lamentation de Saint Grégoire de Narek, recueil de poèmes mystiques du Haut Moyen-Age (Xe siècle). Le court-métrage, produit par Marmitafilms, est sorti en 2019.

Atam Rasho s’attelle actuellement à la réalisation d’un nouveau court-métrage, tout en continuant à produire des œuvres dessinées.

Il aime faire interagir son travail de dessinateur et de cinéaste d’animation en jouant sur le contraste, alternant des plans animés et des plans fixes avec des dessins très fouillés, comme par exemple le dessin intitulé Charnier (photo tout en haut de cet article), réalisé pour le court-métrage Voix des Soupirs, et apparaissant dans le montage final. Son travail tente de retisser les liens entre réel et spirituel, entre l’Homme et ce qui le dépasse.

<span class="caps">PNG</span> - 1 Mo

Une exposition des lauréats et mention ainsi que des finalistes de cette édition du prix de Dessin Pierre David-Weill aura lieu dans le courant de l’année 2020 au Pavillon Comtesse de Caen de l’Institut de France (27, quai de Conti, Paris 6e).

par Claire le jeudi 2 avril 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés