DIPLOMATIE

Pas de rencontre prévue entre Trump et Pachinian à New York


Si Nikol Pachinian dispose d’un certain capital de sympathie sur la scène internationale, il ne semble guère avoir produit son effet sur le président américain Donald Trump, que sa révolution de velours a laissé de marbre. Sauf imprévu, dont il faut il est vrai toujours tenir compte avec l’imprévisible D. Trump, il ne devrait pas y avoir de rencontre entre le nouveau premier ministre arménien et l’actuel locataire de la Maison Blanche en marge de l’Assemblée générale des Nations unies qui va se tenir à la fin du mois à New York, a indiqué le ministre arménien des affaires étrangères Zohrab Mnatsakanian jeudi 20 septembre. “Nous ne prévoyons pas une rencontre actuellement”, a déclaré Z. Mnatsakanian devant les journalistes, en faisant valoir qu’un sommet exigeait de longs préparatifs. Le chef de la diplomatie arménienne a néanmoins précisé que d’autres responsables arméniens et américains allaient engager très bientôt les discussions, qui conduiront à « une rencontre à un plus haut niveau » entre les deux pays. Le porte-parole du ministère arménien des affaires étrangères, Tigran Balayan, avait évoqué le 31 juillet dernier son “intention d’organiser une rencontre Trump-Pachinian”. “Les discussions en ce sens sont en cours”, avait-il souligné, mais il semble que plus de temps soit nécessaire pour la tenue d’une telle rencontre. L’ambassadeur des Etats-Unis en Arménie Richard Mills avait de la même manière déclaré le 25 juillet que “les deux parties étaient pareillement désireuses d’organiser une rencontre” et qu’il restait à “trouver les moyens de la faire advenir”. D.Trump et N.Pachinian s’étaient croisés et avaient échangé quelques mots lors du dernier sommet de l’Otan, à Bruxelles en juillet. Mais la présence à ce sommet de N. Pachinian, si elle avait irrité la Russie, n’avait guère monopolisé l’attention de D. Trump, plus soucieux alors de rappeler à l’ordre ses partenaires de l’Otan, et plus particulièrement l’Allemagne, critiqués pour leur trop faible contribution financière à l’organisation atlantiste, que le président américain n’a pas ménagée depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2017. Depuis lors, MM. Trump et Pachinian ne se sont pas officiellement rencontrés. N.Pachinian, tout en se faisant fort de porter à leur plus haut niveau les relations entre l’Arménie et la Russie, dont il rencontrait le président Vladimir Poutine pour la 3e fois, le 8 septembre, depuis son arrivée au pouvoir à Erevan le 8 mai, a exprimé sa disposition à “renforcer et développer” les relations entre l’Arménie et les Etats-Unis en félicitant D.Trump à l’occasion de la fête de l’indépendance des Etats-Unis le 4 juillet. De son côté, D.Trump avait fait savoir en mai que son administration allait coopérer avec le nouveau gouvernement arménien dans “les nombreux domaines d’intérêt mutuel”.

par Garo Ulubeyan le vendredi 21 septembre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés