Soutenez Armenews !
PHOTOGRAPHIE Rubrique

Camille Lévêque : A la recherche du père


Analyse en quatre chapitres, In Search of the Father illustre cinq ans de recherche autour de la figure paternelle par la photographe d’origine arménienne Camille Lévêque. Un projet intéressant, nominé pour le prix HSBC de la Photographie 2020.

<span class="caps">PNG</span> - 440.4 ko

Que représentent nos pères, les pères des nations, les symboles de virilité, de force de stabilité, mais aussi les oppresseurs, les abusifs, les autoritaires ? Quel rôle a ce père et a-t-il changé dans le contexte de nos sociétés modernes ? Qu’en est-il des mères célibataires, des foyers homo-parentaux, des beaux-pères ? Depuis le solennel Au nom du Père à un toujours actuel combat contre le patriarcat, qui est ce personnage complexe, idéalisé, provoqué, respecté et comment influe-t-il sur notre construction identitaire ?

<span class="caps">PNG</span> - 483.5 ko

Autant de questions qui ont intéressé Camille Lévêque, qui en parle dans tout en suggérant diverses interprétations par le biais d’illustrations satiriques, décalées ou nostalgiques. Aucun jugement n’est émis, aucune interprétation n’est imposée, aucune réponse n’est donnée. Tantôt inquiétant oppresseur tantôt rassurant protecteur, elle dessine à tâtons les différents visages du père, mais en présente aussi brutalement l’absence.

<span class="caps">PNG</span> - 524.2 ko

Au-delà de l’intérêt de la figure paternelle dans les études de psychologie, sa recherche questionne la représentation du père dans les publicités, films ou, en d’autres termes, la société, mais aussi la politique avec la figure de Joseph Staline, connu sous le nom du « Petit Père du Peuple ». Mélangeant un ton moqueur avec une approche plus profonde et académique, elle questionne l’impact de cette figure paternelle (ainsi que son absence) sur les enfants, et plus particulièrement les jeunes filles. Au travers de cette recherche méticuleuse, elle ne condamne ni n’honore cette figure, source de tant de questionnements.

<span class="caps">PNG</span> - 198.3 ko

A la place, et pour la première fois dans sa pratique, elle incorpore le point de vue d’autres personnes, sous la forme d’interviews, quittant la recherche personnelle pour prendre la forme d’une enquête. La question universelle de la famille ne pouvait ici pas être discutée par elle seule. N’avons-nous pas tous un père, ou le manque d’un père ? Les entretiens sont réalisés avec des pères racontant la paternité, des personnes parlant de leur rapport à leur père, un prêtre catholique expliquant le paradoxe d’être à la fois un fils et un père tout en étant sans progéniture, des travailleuses du sexe parlant de patriarcat, et des homonymes de Camille Lévêque racontant leur lien au nom du père et le rapport entre hérédité et identité. Des réflexions passionnantes.

Claire Barbuti

<span class="caps">PNG</span> - 92.2 ko

Plus d’infos : Camilleleveque.com

par Claire le lundi 2 mars 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés