Soutenez Armenews !
POLITIQUE Rubrique
"

L’Arménie débat de la répression des « fausses nouvelles » et des discours de haine


Le gouvernement arménien prend des mesures pour créer des limites aux médias du pays, dont la plupart ont adopté une approche accusatoire - et, pour beaucoup, irresponsable - vis-à-vis des autorités de l’après « révolution de velours ».
Un membre du parlement a introduit une loi qui punirait la « diffusion de fausses informations » d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans. Un autre groupe de législateurs travaille sur une proposition visant à étendre une loi interdisant les discours de haine. D’autres ont proposé la création d’une agence de régulation de la presse, soit liée à l’État, soit (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés