Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
TELEVISION Rubrique

Alex Lutz est Olivier Markarian dans la nouvelle saison de « Baron noir »


Philippe Rickwaert est de retour dans cette saison 3 de la série politique à succès de Canal +. On avait laissé le « baron noir » campé par Kad Merad dans l’ombre de la présidente Amélie Dorendeu (interprétée par l’excellente Anna Mougladis), une sorte de clone fictionnel d’Emmanuel Macron engluée dans une histoire de présumés terroristes exécutés clandestinement. Ce coup-ci, l’ancien député-maire nordiste a bien compris que son ex-comparse se fiche de la gauche comme de son rouge à lèvres.

<span class="caps">JPEG</span> - 86.4 ko
Jusqu’alors dans l’ombre d’Amélie Dorendeu élue présidente de la République en rassemblant au Centre, Kad Merad tente désormais de fédérer la gauche pour lui succéder à la tête de la France © Jean Claude Lother / KWAI / CANAL+.

La première femme à la présidence de la République cultive son autorité et la protection de sa vie privée, quitte à se couper de plus en plus des Français, qui la haïssent... Enfin, peut-être cela va-t-il changer avec l’arrivée, dans l’épisode 2 intitulé « Diaspora », d’Olivier Markarian (joué par le surprenant Alex Lutz), un économiste bobo donnant des cours à Columbia, et qui débarque dans les couloirs secrets de l’Elysée pour aider la présidente à élaborer un grand partenariat franco-allemand sur l’écologie.

<span class="caps">PNG</span> - 771.2 ko

« Monsieur Markarian, êtes-vous patriote ? », questionne d’emblée la cheffe de l’Etat. Car celle-ci a une grande idée pour relancer l’économie française et sa propre popularité à l’approche de la fin de son premier mandat présidentiel : une Europe renforcée grâce au rapprochement de la France et de l’Allemagne. Auteur de l’essai FrançAllemagne, Olivier Markarian est donc tout indiqué pour l’aiguiller sur ce projet, avec un premier volet écologique. Mais si trouver 100 milliards de dollars pour sauver la planète de la catastrophe environnementale est loin d’être une chose aisée, il est tout aussi compliqué pour la présidente Amélie Dorendeu de se laisser aller à des sentiments plus personnels... Olivier Markarian arrive-t-il à briser ses barrières ?

<span class="caps">JPEG</span> - 1.3 Mo
L’économiste Olivier Markarian interprété par Alex Lutz © Jean Claude Lother / KWAI / CANAL+.

D’autant que la compétition élyséenne ne l’épargne pas : tous les coups sont permis entre un François Morel très Mélenchonesque, une extrême droite représentée par le démago Lionel Chalon, l’idéaliste du rapprochement de toutes les gauches Kad Merad, et l’apparition d’un candidat anti-système, professeur de SVT qui veut faire bouger les lignes.
A noter que, dans cette campagne présidentielle, les réalisateurs n’ont pas hésité à faire jouer des vrais journalistes politiques, on peut donc entendre la voix de Léa Salamé : « Ce qui nous intéressait d’abord, ce n’était pas la notoriété des journalistes, c’était vraiment le phrasé, le ’flow’ particulier, explique les scénaristes de Baron noir. On s’est rendu compte que l’on ne pouvait pas demander ça à un comédien. »

Claire Barbuti

Saison 3 de Baron noir - 8 épisodes de 52 minutes
Actuellement sur Canal +

par Claire le jeudi 13 février 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés