Soutenez Armenews !
SCANDALE Rubrique
"

Manifestation de femmes qui affirment qu’on leur a dit à tort que leur bébé était mort-né


Vendredi, un groupe de femmes qui avaient perdu leur nouveau-né dans des circonstances controversées se sont rassemblées devant le bureau du procureur général d’Arménie pour exiger l’arrestation de cinq personnes accusées d’avoir organisé illégalement l’adoption d’enfants arméniens par des étrangers.
Il y a des années, ou des mois pour certaines, les mères endeuillées ont été informées par des médecins qu’elles avaient donné naissance à des bébés mort-nés.
Mais elles disent qu’on ne leur a jamais montré le corps des nouveau-nés et pensent que ces derniers sont nés vivants et ont été vendus à des parents adoptifs (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés