JUSTICE

Le ministre de la Défense en poste en 2008 n’est plus sur la liste des personnes recherchées en Russie


La Russie a enlevé l’ancien ministre de la Défense arménien, Mikael Harutiunian, de la liste des suspects recherchés sur son territoire. Ces informations ont été rapportées par la police arménienne.

Les forces de l’ordre arméniennes ont indiqué avoir reçu une lettre correspondante de la part de leurs homologues russes. Elles n’ont pas précisé les raisons pour lesquelles la Russie avait pris cette décision, invoquant la confidentialité de certaines des informations figurant dans la lettre.

En Arménie, Harutiunian, qui exerçait les fonctions de ministre de la Défense lors des événements postélectoraux meurtriers de 2008 et qui a publié l’ordre controversé peu de temps avant la répression des partisans de l’opposition dans le centre d’Erevan, est accusé d’avoir renversé l’ordre constitutionnel. C’est sous l’ordre de Harutiunian - comme l’a révélé une note déclassifiée récemment - que des groupes spéciaux et armés ont été créés.

Andranik Kocharian, membre de l’ancien groupe d’enquête chargé d’enquêter sur les événements des 1er et 2 mars 2008, au cours duquel 10 personnes ont été tuées, a personnellement interrogé Harutiunian dans le cadre de sa mission. Il insiste sur le fait que, sans les explications de l’ancien ministre de la Défense, il sera impossible de résoudre complètement l’affaire.

Après que le lieutenant-général Mikael Harutiunian eut été accusé d’avoir renversé l’ordre constitutionnel le 3 juillet et que son arrestation fut choisie comme mesure de retenue, son épouse a déclaré au journal arménien Haykakan Zhamanak que son mari s’était rendu à Moscou pour un traitement médical. Alors que le général arménien a été retiré de la liste des personnes recherchées en Russie, il figure toujours sur la liste des suspects recherchés dans d’autres pays de l’ex Union soviétique.

Selon l’agence de presse russe Interfax, Harutiunian possède un passeport russe. Le chef du Service d’enquête spécial arménien, Sasun Khachatrian, a déclaré le mois dernier que Harutiunian n’était qu’un citoyen arménien.

par Claire le lundi 10 septembre 2018
© armenews.com 2018


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés