ARMENIE Rubrique

Le gouvernement arménien va fermer des foyers pour enfants et des internats


Le gouvernement arménien a décidé de fermer un certain nombre de foyers pour enfants et de pensionnats. La décision entrera en vigueur le 1er décembre 2019 ; toutefois, les institutions seront fermées par étapes.

Le ministre du Travail et des Affaires sociales, Zaruhi Batoyan, a déclaré que cette décision visait à protéger les droits de l’enfant, la mise en œuvre de son droit de vivre dans la famille, ainsi que de contribuer à la mise au point de solutions alternatives de prise en charge des enfants qui se présentent dans des situations difficiles.

Selon le ministre, en juin 2019, il y avait 260 enfants dans ces institutions, dont le nombre a diminué en raison du fait que certains d’entre eux ont été repris par leurs familles biologiques. Selon le ministre, au 28 octobre, il y avait 130 enfants dans ces institutions.

Elle a déclaré que cette année, une évaluation des besoins des enfants et de leurs familles avait été réalisée, qui servait de base à l’élaboration d’un programme d’assistance individuelle. Selon elle, tous les enfants continuent de recevoir un soutien social, y compris l’assistance matérielle et technique nécessaire, telle que des uniformes scolaires, des fournitures de bureau et des vêtements d’hiver.

Elle a dit que certains parents sont également inclus dans le programme. Ainsi, 16 familles participent à des programmes de développement économique.

Elle a ajouté qu’après la fermeture de ces institutions, les fonds alloués à celles-ci serviraient à élargir le réseau de garderies à Erevan et dans les régions, à créer des centres d’assistance en cas de crise à Erevan, à Kapan et à Gyumri, en augmentant le nombre de familles sous tutelle, en fournissant une assistance matérielle aux familles et des mesures préventives afin que les enfants ne finissent pas dans des foyers.

Elle a ajouté que le projet de budget pour 2020 triplait presque les fonds alloués aux garderies et triplait les mesures destinées à empêcher que des enfants ne soient envoyés dans des foyers.

Le Premier ministre Nikol Pashinyan a déclaré : « La situation avec le nombre d’enfants des pensionnats qui sont allés à l’université, le nombre de ceux qui ont fait carrière est honteuse, c’est pourquoi nous allons systématiquement promouvoir les réformes dans le seul objectif de renforcer la compétitivité de ces enfants dans la vie et leur confiance en soi, les aider à acquérir des connaissances et des compétences pour la vie. Ainsi, nous augmenterons la productivité de l’utilisation des fonds publics et rendrons les enfants à leurs familles « , a déclaré M. Pashinyan. »Nous ne créerons pas un système idéal, mais nous ne tolérerons pas la déception. Personne ne nous arrêtera dans cette voie, puisque nous avons reçu un mandat pour le développement du pays, et nous nous débarrasserons tous ceux qui nous empêcheront d’aller de l’avant ", a déclaré Nikol Pashinyan.

par Stéphane le dimanche 10 novembre 2019
© armenews.com 2019