Soutenez Armenews !
REVUE DE PRESSE Rubrique

Péronnas - Sargis, jeune arménien, réfugié dans la sculpture


D’un coffre fermé à double tour, caché sous son lit, Sargis Sahakyan sort avec soin ses œuvres. Il les pose une à une sur une petite table, qui meuble son studio. « Vous en pensez quoi ? », questionne-t-il, fier de lui. Les sculptures en argile réalisées par ce jeune arménien représentent des hommes ou des femmes, grands, âgés, fatigués, ou en pleine lecture, assis sur un fauteuil. Une autre ressemble à un père Noël. La dernière réalisation de l’artiste, posée sur une planche en bois, est le buste d’une femme. « Je réfléchis avant, car j’ai beaucoup d’idées, puis tout se fait grâce à mes mains, glisse Sargis. Je (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.