INDE/ARMENIE

Erevan souhaite diversifier les pays depuis lesquels elle achète des armes


L’Arménie étudie la possibilité d’acheter des systèmes de fusées et d’autres armes fabriquées par l’Inde pour ses forces armées, a déclaré mercredi le ministère de la Défense.

« Un groupe de nos responsables militaires, qui sont actuellement en Inde, étudient les armes indiennes et plusieurs d’entre elles nous intéressent », a ajouté le porte-parole du ministère, Artsrun Hovannisian.

« L’industrie de la défense indienne a des solutions très intéressantes sur diverses armes offensives et défensives qui nous intéressent », a-t-il précisé. « Mais je ne peux parler d’aucun projet ou accord concret en ce moment. »

Selon le quotidien Times of India daté de la semaine dernière, un haut responsable d’une société de défense indienne a confié que l’armée arménienne manifestait un intérêt pour les systèmes de fusées à lancement multiple de Pinaka qu’elle fabrique.

« Le mois dernier, nous avons procédé à de vastes démonstrations pour leur délégation à Pokhran, au Rajasthan », a expliqué KM Rajan, de l’Organisation de recherche et de développement pour la défense. “Les résultats ont été excellents.”

Hovannisian a dit à cet égard que l’arme Pinaka, qui a un champ de tir allant jusqu’à 75 kilomètres, ne représente pas « le seul ni même le plus important de l’intérêt » porté par l’Arménie en matière d’armes indiennes. Mais il n’a pas élaboré ces propos.

Une autre délégation du ministère arménien de la Défense s’est rendue en Inde et a visité plusieurs entreprises de défense indiennes en mai 2017. Le ministère a indiqué avoir discuté avec les autorités indiennes de « variantes mutuellement bénéfiques du développement de la coopération dans ce sens ».

L’ambassadeur indien à Erevan, Yogeshwar Shangwan, exprimé l’idée par la suite que son pays était prêt à approfondir ses relations avec l’Arménie « amie » dans tous les domaines. « Même en matière de défense, nous sommes ouverts à la coopération avec l’Arménie ».

L’ennemi historique de l’Inde, le Pakistan, soutient fermement l’Azerbaïdjan dans le conflit du Haut-Karabagh, refusant d’établir des relations diplomatiques avec l’Arménie. Le président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, a révélé après octobre 2016 que le Premier ministre pakistanais de l’époque, Nawaz Sharif, avait assuré que les deux pays musulmans intensifieraient leur coopération en matière de défense.

La Russie a été de loin le principal fournisseur d’armes et de matériel militaire de l’armée arménienne. Hovannisian a indiqué qu’Erevan souhaitait maintenant diversifier ses achats d’armes.

« Bien sûr, nous cherchons à travailler avec un seul fournisseur afin de faciliter le processus de livraison, de maintenance et de formation [du personnel militaire] », a commenté le responsable. « Mais il y a des armes qui devraient être acquises auprès d’autres États, car les opportunités sont nombreuses. Et l’Inde est l’un des pays qui ont réalisé d’énormes progrès dans ce domaine au cours des 15-20 dernières années. »

par Claire le vendredi 31 août 2018
© armenews.com 2018


 

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés