TURQUIE Rubrique

L’église arménienne d’Aghtamar en Turquie va rouvrir pour un service religieux


L’église arménienne d’Aghtamar, située sur l’île éponyme du lac de Van, dans l’est de la Turquie, accueillera sa première cérémonie religieuse internationale quatre ans après la dernière pour des raisons de sécurité.

Le patriarcat arménien basé à Istanbul organisera cet événement qui devrait attirer des centaines d’Arméniens de toute la Turquie et du monde.

Le ministère turc de la Culture et du Tourisme et les autorités locales ont donné le feu vert à l’événement qui se tiendra le 9 septembre.

Les agences de voyages et les hôtels de la province de Van, où se trouve le lac, ont enregistré une augmentation substantielle du nombre de réservations, tandis que les entreprises locales comptent sur les dollars consacrés au tourisme de foi. Muzaffer Aktuğ, chef de la direction de la culture et du tourisme de Van, affirme que l’événement est important pour promouvoir le tourisme de Van auprès des touristes. « Nous sommes ravis que l’événement ait été autorisé à nouveau. Nous avons tous les préparatifs en place pour accueillir nos invités de la meilleure façon », a déclaré Aktuğ à l’agence Anadolu (AA). « L’église est un héritage historique et culturel important pour Van et attire un nombre croissant de touristes », a-t-il déclaré.

Murat Beyaz, qui possède une entreprise de tourisme à Van, dit que l’événement est un gros gain pour Van. « Il n’y aura pas de boom du tourisme mais c’est un bon développement montrant que la région est revenue à la normale », a-t-il déclaré, faisant référence aux opérations antiterroristes. Beyaz dit qu’à part les visiteurs religieux, les touristes étaient également intéressés par l’église et visitaient les lieux par curiosité. « J’espère que ce service religieux ne sera plus interrompu. Nous nous attendons également à la restauration d’autres églises et monastères arméniens à Van afin que davantage de visiteurs viennent ici et fassent de Van l’un des pôles du tourisme religieux en Turquie ».

Ajoutée à la Liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2015, l’église a été construite entre 915 et 921 après JC par l’architecte Mgr Manuel, sous la supervision de Gagik I Artsruni, un roi arménien.

Considérée comme construite pour abriter une partie de la « vraie croix » utilisée lors de la crucifixion de Jésus-Christ, l’église a été restaurée en 2005 et ouverte en 2007. Le ministère turc de la Culture et du Tourisme a approuvé 4 milliards de lires en 2005 pour le projet, qui a duré deux ans et comprenait plusieurs architectes, ingénieurs et archéologues. L’église accueille chaque année depuis 2010 des cérémonies religieuses internationales organisées par le Patriarcat arménien d’Istanbul.

Offrant aux visiteurs la possibilité de se baigner le long de ses plages, l’île propose également des itinéraires de randonnée ornés d’amandiers et des possibilités de visites spectaculaires pendant le coucher du soleil. L’île a été visitée par environ 83 000 touristes entre janvier et juillet 2018. Les autorités ont récemment lancé un projet d’approvisionnement en eau pour acheminer l’eau potable vers l’île afin d’attirer plus de visiteurs. Un pipeline de 33 000 mètres de long sera construit pour le projet qui vise à maintenir l’île luxuriante et verte toute l’année.

par Stéphane le dimanche 2 septembre 2018
© armenews.com 2019