Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
TELEVISION Rubrique

Edgar « l’Arménien » dans la série Babylon Berlin diffusée sur Canal+


Berlin, 1929. Un vent de liberté et de folie interlopes souffle sur la capitale allemande. La République de Weimar va bientôt vaciller sous les coups de boutoir du IIIe Reich et les traumatismes de la Première Guerre mondiale ont laissé des traces. Dans cette période d’ébullition politique, la ville fait la fête jusqu’au tournis. On y croise des flics ripoux, des prostitués, des communistes en rupture de ban et tout un cortège de personnages troubles. Inspiré d’un polar de Volker Kutscher (Le poisson mouillé), Babylon Berlin mêle non seulement petite et grande Histoire, mais aussi comédie musicale, film de gangsters, polar noir, espionnage et mélodrame. Il s’agit d’une des séries télévisées la plus chère jamais réalisée, ayant coûté près de 40 millions de dollars.

<span class="caps">JPEG</span> - 173.2 ko

Le personnage principal est l’inspecteur de police Gereon Rath, qui a été transféré de la ville de Cologne à Berlin. Par delà l’intrigue policière proprement dite, la série décrit la vie quotidienne des différentes classes sociales, de la misère des immeubles de rapport surpeuplés à l’opulence des classes aisées de la capitale de la République. Il est aussi question de la vie nocturne trépidante du Berlin des « années dorées », dans des boîtes de nuit comme le Moka Efti, ainsi que des conflits politiques, qui se soldent souvent par des assassinats. Certains des personnages appartiennent à des groupements d’extrême gauche, d’autres rêvent de restaurer l’Empire Allemand d’avant 1918. La fragilité de la démocratie allemande de cette époque est mise en relief.

Et un Arménien se glisse parmi toute cette galerie de personnages. Interprété par Mišel Matičević, : Edgar « L’Arménien » est propriétaire du cabaret Moka Efti et chef de bande d’une ligue criminelle...

Babylon Berlin , tous les lundis (à partir du 27 août) sur Canal+.

Claire Barbuti

par Claire le mercredi 29 août 2018
© armenews.com 2019


 


 
Thèmes abordés