ARMENIE Rubrique

Un village frontalier revit suite à une accalmie dans le conflit arméno-azerbaïdjanais


« Au cours de la dernière année, les choses se sont beaucoup améliorées… Je ne me souviens pas d’une période aussi calme depuis si longtemps depuis le cessez-le-feu de 1994. »

En 2016, au cours de la « guerre de quatre jours » entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, la belle-fille enceinte de Sonia Matinyan est tombée malade. Son fils a emmitouflé sa femme, la mise dans leur voiture et a commencé à conduire sur la route défoncée du village pour la conduire chez un médecin. Mais le village, Berkaber, est situé directement à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, et des positions azerbaïdjanaises ont tiré sur la route alors que la famille conduisait. Ils n’ont pas été touché, mais la mort imminent a été si effrayant que, selon Matinyan, sa belle-fille a fait une fausse couche.
« (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.