ARMENIE Rubrique

L’amendement visant à punir les appels à la violence menace-t-il la liberté de la presse ?


Les organisations arméniennes engagées dans la defense de la liberté de la presse ont exprimé leurs vives préoccupations jeudi 22 août concernant un projet d’amendement du gouvernement visant à pénaliser et sanctionner les appels publics à la violence ou la justification de la violence dans le pays. En vertu de ce texte, qui prévoit une série d’amendements au code penal arménien proposés par le ministère de la justice, de telles declarations pourraient être passibles d’amendes et de peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois ans. Le ministère a appelé à un débat public sur les amendements proposés (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.