Soutenez Armenews !
COMMUNIQUÉ DU CDKF Rubrique

La répression ne nous fera pas taire, la lutte continue !


Nos co-maires, élus avec 63% des voix à Diyarbakır, 56% à Mardin et 53% à Van, ont été, du jour au lendemain, démis de leur mandat sur décision du ministère de l’intérieur, une décision fondée sur des accusations mensongères.
La vague d’arrestations illégales visant les conseillers municipaux de nos mairies se poursuit. Il s’agit clairement d’un nouveau coup d’Etat contre la démocratie. C’est un acte ouvertement hostile visant la volonté politique du peuple kurde.
En prenant de telles décisions, le ministère de l’intérieur viole les droits et libertés et prive l’espace politique de toute démocratie.
Pendant (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés