JUSTICE Rubrique

D’après un responsable, les autorités ne laissent pas traîner l’affaire Kotcharian délibérément


Un haut responsable de la justice a affirmé vendredi que les autorités arméniennes ne laissaient pas délibérément traîner la reprise du procès de l’ancien président Robert Kotcharian, et ce afin de l’empêcher de sortir de prison.
Le procès avait débuté le 13 mai. Kotcharian a été accusé de corruption et de renversement violent de l’ordre constitutionnel. Mais quelques jours plus tard, Davit Grigorian, juge du tribunal de district d’Erevan, a ordonné la libération de l’ancien président et a suspendu les audiences, mettant en doute la légalité des charges retenues contre lui.
Les procureurs ont fait appel des (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.