TURQUIE

La manifestation de mères de disparus, « exploitée » par des « groupes terroristes »


Les autorités turques ont assuré lundi avoir interdit et dispersé à Istanbul une manifestation des « Mères du samedi », dont les proches ont disparu dans les années 1980 et 1990, car l’évènement était « exploité » par des « groupes terroristes ». « Que devions-nous faire ? Fermer les yeux alors que les sentiments maternels étaient exploités par des groupes terroristes ? », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Süleyman Soylu, cité par l’agence étatique Anadolu. « Nous avons voulu mettre un terme à cette exploitation et à cette supercherie », a-t-il poursuivi, évoquant le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.