ARMENIE

Les internautes en Arménie préfèrent les sites d’information aux sites pornographiques


Les utilisateurs d’Internet en Arménie préfèrent les sites d’information aux sites pornographiques, a déclaré aux journalistes un spécialiste de la cybersécurité, Samvel Martirosyan.

« La société arménienne est extrêmement politisée. Les sites Web pornographiques sont les plus visités au monde, mais pas en Arménie », a déclaré M. Martirosyan.
Selon lui, le développement des réseaux sociaux a entraîné l’apparition de nombreuses sources d’information et de fausses nouvelles.

Martirosyan a déclaré que la propagande et la manipulation ne sont pas un phénomène nouveau dans le monde, mais que les réseaux sociaux les rendent rapides, peu coûteux et anonymes. En conséquence, les fausses nouvelles de nature scandaleuse se sont propagées beaucoup plus rapidement que leur réfutation.

« Nous sommes dans une situation très difficile, car nous sommes dans un état proche de la guerre civile de l’information, car plusieurs groupes tentent d’influencer le public et de l’impliquer dans la discussion et la diffusion d’informations manipulatrices », a déclaré Martirosyan. .

Samvel Martirosyan a déclaré que pratiquement toute la société arménienne était sous l’influence des flux d’informations de Facebook et que l’on devait faire attention, car de telles manipulations peuvent avoir un effet négatif sérieux.

Selon lui, certains médias sont également impliqués dans la guerre de l’information en tant qu’instrument de lutte, ce qui pose un autre problème : les journalistes arméniens devraient vérifier les informations et ne pas se contenter de se référer aux sources.

Il a souligné qu’aujourd’hui de nombreux médias ne font que republier des messages ou recevoir des messages, même sans vérifier leur fiabilité.

« Le secteur des médias arméniens devrait devenir plus stable, posséder des compétences financières et politiques et fournir des informations fiables, car aujourd’hui, le problème n’est pas l’information elle-même, mais sa fiabilité, que seuls les médias professionnels peuvent fournir ».

Le nombre d’utilisateurs actifs de Facebook en Arménie s’élève aujourd’hui à 1,2 million de personnes, bien qu’aucune croissance n’ait eu lieu en 2017. Au cours des six premiers mois, leur nombre a augmenté de 200 000.

par Stéphane le lundi 26 novembre 2018
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés