ISRAËL-GENOCIDE DES ARMENIENS

Le vice-ministre israélien des Affaires étrangères à Erevan :  « La tragédie dont fut victime le peuple arménien ne peut être mise en doute (…) c’est un fait historique quel que soit le nom qu’on lui donne. »


Le Vice-ministre israélien des Affaires étrangères Alexandre Ben-Tsvin qui se trouve en Arménie, s’est rendu le 21 août au mémorial du génocide de Dzidzerganapert à Erevan. Le diplomate israélien y a déposé des fleurs devant la flamme éternelle en mémoire des 1,5 million de victimes du génocide des Arméniens réalisé entre 1915 et 1923 dans l’Empire ottoman.

« La tragédie dont fut victime le peuple arménien ne peut jamais être mise en doute. C’est un fait historique, quel que soit le nom qu’on lui donne, elle s’est déroulée, c’est un fait que tout le monde admet. Ce n’est pas un thème d’analyse politique, que les historiens décident quel nom ils doivent donner à cette tragédie », a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères d’Israël.

Des propos insatisfaisants qui s’inscrivent dans les limites, pas acceptables, de la Realpolitik israélienne par rapport à l’Etat turc.

Krikor Amirzayan

par Krikor Amirzayan le mardi 21 août 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés