PASSAGE Rubrique

Propos rassurants sur la frontière russo-géorgienne


Le seul point de passage de la frontière entre la Géorgie et la Russie qui est fortement utilisé par les exportateurs arméniens ne risque pas d’être fermé à la suite du regain de tensions entre Moscou et Tbilissi, a insisté jeudi la vice-première ministre géorgienne Maya Tskitishvili.
Moscou a temporairement interdit les vols de passagers entre la Russie et la Géorgie la semaine dernière après de violentes manifestations à Tbilissi déclenchées par la visite d’un député russe. Certains politiciens et commentateurs pro-gouvernementaux russes ont demandé au Kremlin d’imposer des sanctions plus sévères à la (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.