DANSE Rubrique

Scarlett Baya (Avédikian) : l’envol d’un talent au Paradis Latin


Scarlett Baya, aux côtés de la Miss Univers 2016, Iris Mittenaere @ MonsieurKa.

La talentueuse Arménienne Scarlett Baya met sa sensualité et sa passion au service du nouveau show du Paradis Latin, pour lequel Kamel Ouali l’a désigné « capitaine danseurs ».

Scarlett Avédikian se découvre à l’âge de 5 ans une véritable passion pour la danse. Issue d’une formation classique, elle passe par l’Académie internationale de la danse avant de devenir danseuse professionnelle et de s’ouvrir à différents styles. Elle choisit le nom de scène « Scarlett Baya », en hommage à sa grand-mère.

<span class="caps">JPEG</span> - 81.4 ko

Sa carrière l’amène à performer aux côtés d’Amel Bent lors de ses concerts, de M. Pokora pour la comédie musicale Robin des Bois, entre autres. C’est avec Kamel Ouali qu’elle a signé son premier contrat pour un défilé aux Galeries Lafayette, début d’une longue collaboration. Après l’avoir retrouvé pour Le retour des dix commandement, le chorégraphe et metteur en scène l’a désignée « capitaine danseurs » de son nouveau show résolument moderne au Paradis Latin, aux côtés de la meneuse de revue et ex-miss Univers, Iris Mittenaere. Dans ce spectacle baptisé L’oiseau paradis sont présentées des créatures, danseuses, show aquatique et nouvelles technologies qui se mélangent au milieu d’une quinzaine de décors exceptionnels. Tout cela dans une ambiance surréaliste sous le thème de la sensualité, de la poésie de l’humour et de l’émotion, qui va parfaitement à Scarlett Baya. Habillée tour à tour en lézard par le maison de haute couture On aura tout vu, en french cancan ou en autres tenues tout aussi extravagantes que sa personnalité, la jeune femme tire son épingle de la scène grâce à sa technicité, son sourire et son expressivité. Avant de nouveaux projets qu’elle espère tourner vers le cinéma ou le théâtre...

<span class="caps">JPEG</span> - 294.3 ko
Scarlett Baya en lézard dans un show animal et audacieux au Paradis Latin @Jérémy Lamarch.

Quand Kamel Ouali nous parle de Scarlett Baya...

NAM : Si vous deviez décrire Scarlett en 3 mots, que diriez-vous ?
Kamel Ouali : Professionnelle, sensualité, passionnée 

NAM : Qu’est-ce qui a motivé votre choix de faire de Scarlett votre capitaine danseurs pour ce spectacle ?
Kamel Ouali : Dans chaque spectacle, j’ai une capitaine et, sur ce projet, il s’avère que c’est avec elle que j’ai le plus d’expériences professionnelles. J’ai trouvé que c’était le bon moment pour elle de prendre ces responsabilités-là.
 
NAM : En justifiant le titre de la revue, vous avez déclaré : « L’oiseau paradis, ce sont tous les artistes sur scène ». En quoi Scarlett est cet oiseau paradis ?
Kamel Ouali : Même si c’est une fille qui est extrêmement sociable, Il faut quand même du temps avant de l’apprivoiser.

NAM : Vous avez travaillé sur plusieurs projets avec Scarlett. Comment analysez-vous son évolution ?
Kamel Ouali : Quand j’ai commencé à travailler avec elle, il y avait un côté très scolaire, très académique. Aujourd’hui, elle s’est libérée de tout le poids de sa formation pour que l’interprète prenne le dessus et qu’on ne sente pas la technique - même si parfois il y a des choses importantes à défendre qui sont extrêmement compliquées. 

Claire Barbuti

<span class="caps">JPEG</span> - 309.2 ko
La meneuse de revue Iris Mitternaere et le chorégraphe Kamel Ouali @ Alix Malka.

Spectacle L’Oiseau Paradis, avec en meneuse de revue Iris Mitternaere, en chorégraphe et metteur en scène Kamel Ouali, et en capitaine danseurs Scarlett Baya
au Paradis latin - 28 rue du Cardinal Lemoine - 75005 Paris
Réservations : 01 43 25 28 28

par Claire le samedi 6 juillet 2019
© armenews.com 2019