CULTURE-EXPOSITION Rubrique

Hamlet Hovsepian présente l’exposition « L’héritage culturel de l’Arménie occidentale avant et après le génocide de 1915 » samedi 15 juin à Schiltigheim


L’exposition « L’héritage culturel de l’Arménie occidentale avant et après le génocide de 1915 » de Hamlet Hovsepian se déroulera samedi 15 juin 2019 de 10h00 à 18h00 à la Maison des Sociétés de Schiltigheim (1 rue de la Patrie, 67300 Schiltigheim). L’entrée est libre. Seront exposées des dizaines de photographies de monuments, églises et éléments du patrimoine arménien de l’Arménie occidentale ainsi que de la Cilicie arménienne, réalises par Hamlet Hovsepian entre 2012 et 2018. Seront également exposées des bijoux en argent réalisés par des artisans Arméniens du XVIIe jusqu’au début du XXe siècle en Arménie occidentale.

Ci-dessous le communiqué de Hamlet Hovsepian à l’occasion de cette exposition :

« Chers amis ;
Je vous informe que le samedi 15 juin de 10h00 à 18h00 se tiendra une exposition sur les Églises arméniennes de l’Arménie Occidentale en voie de disparition, ainsi que des objets d’art de ma collection personnelle, fabriqués par des orfèvres arméniens des provinces arméniennes de l’Empire Ottoman, objets réalisés du 18e au 20e siècle.

L’exposition aura lieu à la Maison des Sociétés de Schiltigheim. Entrée libre.
En étant moi-même l’arrière-petit-fils d’un rescapé du génocide, depuis 2012 je me rends régulièrement sur la terre de nos ancêtres et je photographie les églises et d’autres monuments arméniens en péril, en essayant ainsi d’attirer l’attention des gens sur ce fait douloureux.

D’après les archives ottomanes, avant 1915, dans les provinces arméniennes et dans d’autres provinces de l’Empire Ottoman, les Arméniens possédaient 2 000 écoles, 861 journaux en langue arménienne ainsi que 2 549 Eglises et Monastères en fonction. Aujourd’hui il ne reste plus que 34 églises dont 30 à Istanbul, et 4 dans d’autres régions de la Turquie actuelle.

Après l’extermination des Arméniens en 1915, une partie de ces églises ont été entièrement détruites par l’armée turque dans les années 1950, une autre partie est gravement endommagée par les chercheurs de trésors, mais aussi une grande partie a été transformée en mosquée ou en abri pour animaux...
Malheureusement une culture arménienne de 3000 ans est en train de disparaitre sous nos yeux...
Le Génocide Culturel continue jusqu’à nos jours... ».

Au regard des photographies de Hamlet Hovsepian diffusées sur les réseaux sociaux, cette exposition promet d’être passionnante et enrichissante.

Krikor Amirzayan

par Krikor Amirzayan le vendredi 14 juin 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés