VALENCE Rubrique

Réaction de N.Daragon après l’annulation de la Charte d’amitié avec Stepanakert


« La multiplication des contentieux contre les Chartes d’amitié nouées entre des collectivités Françaises et Artsakhiotes ne remet pas en cause l’amitié que les deux peuples se portent mutuellement et qui est symbolisée par ces textes. Malgré les pressions, dont personne n’ignore qu’elles viennent du parti de l’étranger, je renouvèle mon soutien à l’égard de l’Artsakh, ses autorités librement élues et sa politique d’autodétermination.
Alors que le Tribunal administratif de Grenoble vient à son tour de déclarer « nulle et non-avenue » la Charte de Valence avec Stepanakert, je n’exprime aucun remords ni regret (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.