ARMENIE

Revue de la presse arménienne du 14 août 2018


La Cour d’appel a annulé la décision de la Cour d’instance et a libéré le deuxième Président, en tenant compte de son immunité en tant que ancien chef d’Etat / Le Service d’enquêtes spéciales a qualifié cette décision d’« illégale » et a exprimé l’espoir que le Parquet général saisisse la Cour de cassation. Commentant cette décision, le représentant de neuf victimes des événements du 1er mars 2008 au sein de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, l’avocat Vahé Grigorian, a déclaré que l’immunité ne peut pas s’appliquer à un ex président qui est accusé de renversement de l’ordre constitutionnel alors que cette (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés