POLITIQUE/JUSTICE Rubrique

L’opposition arménienne « dans le noir » sur les mesures relatives aux juges


Les deux partis d’opposition représentés au parlement arménien ont déploré jeudi un manque de transparence dans les efforts déployés par le gouvernement pour promulguer une loi rendant obligatoire la « vérification » des juges du pays exigée par le Premier ministre Nikol Pashinian.
Pashinian a pris des mesures pour purger le pouvoir judiciaire après qu’un tribunal d’Erevan eut décidé de manière controversée la libération de l’ancien président Robert Kocharian le 18 mai en attendant la suite de son procès très médiatisé. Le premier ministre a déclaré le 20 mai que les juges arméniens n’avaient pas la confiance du (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.