REVUE DE PRESSE Rubrique

Turquie : la dérive autoritaire en roue libre


Le président turc a obtenu l’invalidation de l’élection à la mairie d’Istanbul d’Ekrem Imamoglu, du Parti républicain du peuple (CHP), la principale force de l’opposition.
Certes, rappelle l’éditorial du quotidien Le Monde, à peine 13 000 voix, sur quelque 10 millions de votants, séparent le vainqueur du candidat de l’AKP, le parti islamiste au pouvoir. « Mais les bulletins ont été comptés et recomptés. Et le Haut Conseil électoral, qui a annulé le scrutin au prétexte qu’un certain nombre de chefs de bureaux de vote n’étaient pas des fonctionnaires, n’a pas contesté l’élection des maires d’arrondissement qui, (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.