ARMENIE Rubrique

Débat houleux au Parlement arménien au sujet des propositions de loi de l’opposition parlementaire


De vives altercations ont eu lieu entre l’opposition parlementaire et le groupe parlementaire Mon pas au sujet des propositions de loi de l’opposition qui n’ont pas été inclues dans l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

La proposition de loi qui a provoqué le plus de débats était celle du groupe parlementaire Arménie prospère qui suggérait le déploiement des militaires en service actif au combat après 12 mois de service et de formation.

Selon Gevorg Petrossian, député du groupe parlementaire « Arménie prospère » les propositions de loi étaient très concrètes et avant d’être présentées il y avaient eu des discussions avec les gens. « Vous parlez du populisme chaque fois quand vous ne voulez pas adopter une proposition de loi. La commission est un organe politique, mais il est très mauvais que ses membres ne comprennent pas très souvent l’essence du problème et votent contre et la proposition de loi entre à l’ordre du jour de la séance plénière sous un autre angle »,a dit le député.

Le député du groupe parlementaire Mon pas Hamazasp Danielian a rétorqué que les propositions de loi de l’opposition étaient discutables. « Le mot populisme est vraiment approporié. C’est déjà une tradition de parler au nom du peuple. Arrêtons cette pratique de se comparer qui est plus proche du peuple[...] Nous entendons M. Grigorian nous faire raisonner mais le choix est pour la stratégie du sabotage pour plaire à différentes couches sociale en apportant des propositions de loi semblant être utiles sans se rendre compte comment ces décisions peuvent être mises en place . »,a-t-il dit.

Naira Zohrabian, députée du groupe parlementaire Arménie prospère a noté : « Je crois que vous devriez avoir la décence élementaire pour ne pas soulever une telle question. M. Hamazasp Danielian, faites preuve d’un peu de retenu. Votre courte biographie politique ne vous permet pas de faire des appréciations sur ce que l’Arménie prospère a fait. »,a dit Mme Zohrabian.

Edmon Maroukian, chef du groupe parlementaire Arménie lumineuse a réagi à la déclaration du député du group parlementaire Mon pas sur le sabotage de l’oppposition. « Pouvez-vous citer rien qu’un exemple quand le Gouvernement a souhaité faire quelque chose de bien, mais nous, on a saboté. Il y a eu la révolution, mais c’est fini, vous êtes une majorité politique, travaillez, personne ne sabote rien. Si vous faites quelque chose de positif, vous et le Premier ministre aurez notre soutien. », a conclu M. Maroukian.

par Stéphane le mercredi 17 avril 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...