JUSTICE

Le procureur général refuse de libérer Kotcharian


Le bureau du procureur général de l’Arménie a refusé hier de libérer l’ancien président Robert Kotcharian, et ce dans l’attente de l’enquête sur les violences postélectorales de 2008 qui ont eu lieu à Erevan.
Il a rejeté l’appel des avocats de Kotcharian ainsi que de 46 membres du Parlement arménien. L’ancien président garantissait par écrit qu’il ne fuirait pas les poursuites s’il était libéré.
Arevik Khachatrian, porte-parole des procureurs, estime que le Service spécial d’enquête (SIS), organisme chargé de l’application de la loi et qu’il supervise, a des motifs suffisants pour maintenir l’ancien président (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés