ARMENIE

Les réseaux électriques d’Arménie expliquent les coupures de courant fréquentes à Erevan


Les réseaux électriques d’Arménie ont publié une déclaration expliquant les coupures de courant fréquentes à Erevan.

« La consommation d’électricité en Arménie a augmenté en raison de la chaleur sans précédent et les risques d’accidents ont également augmenté », indique la compagnie dans son communiqué. « Ceci est visible en particulier dans les districts d’Arabkir et de Kentron de la capitale de l’Arménie. Cela a provoqué des coupures de courant ces derniers jours, qui sont de nature absolument technique. Cela signifie que toute politisation du problème est absurde, à la légère. »

La société affirme avoir déclaré à plusieurs reprises qu’il s’agit d’une entreprise dont le seul but et la seule fonction est de fournir de l’énergie électrique aux consommateurs de manière ininterrompue. Tous ses programmes, y compris les projets à long terme amélioration de la qualité des services fournis.

La société se dit intéressé par le maintien de la confiance du public.

Le 4 août à 11h37, la société a également indiqué que les machines utilisées pour la construction de la route nord-sud ont endommagé le câble de la sous-station Mergelyan 1.2.

La sous-station dessert les clients de certaines sections des avenues Baghramyan et Komitas, ainsi que des rues Kasyan, Sundukyan, Avetisyan, Chachatryan, Kievyan et Vagharshyan.

Le câble endommagé a été réparé le même jour à 17h05 et l’alimentation électrique de toutes les sections mentionnées a repris.

Malgré le nombre croissant de pannes, en règle générale, l’alimentation électrique reprend dans les conditions fixées par les règles appropriées (deux à quatre heures en zone urbaine et deux à huit heures dans les communautés rurales, en fonction des caractéristiques de l’alimentation).

Si l’entreprise enfreint la règle (que le client dépose une demande ou non), elle doit payer une amende égale à 50% du coût de la consommation mensuelle moyenne, mais pas plus de 2 500 drams.

Si tout autre dommage est causé au client par une qualité d’alimentation inadéquate, le dommage sera intégralement remboursé après réception d’une demande écrite du client et de la réalisation de certains examens.

Les réseaux électriques d’Arménie (ENA), la société nationale de distribution d’électricité de l’Arménie, ont été rachetés en septembre 2015 par le groupe russe Tashir au holding énergétique russe Inter RAO.

par Stéphane le jeudi 9 août 2018
© armenews.com 2018


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés