DROITS DES LGBTI Rubrique

Erevan demande « plus de respect » de l’UE et de l’ONU pour la société arménienne


Les autorités ont rejeté les préoccupations internationales concernant l’état des droits des LGBT en Arménie, affirmant que les Nations Unies et l’Union européenne devraient faire preuve de « plus de respect » pour la société arménienne.
L’UE et l’ONU ont exprimé leurs inquiétudes mardi en réponse à la polémique suite au discours sans précédent prononcé par une activiste transgenre au Parlement arménien le 5 avril. La militante en question, Lilit Martirosian, s’est plainte de l’hostilité généralisée et de la discrimination à l’encontre des minorités sexuelles au sein du gouvernement et d’un pays socialement (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés